Retouche en photographie de mariage

 

retouche photo

 

 

Les photos sont-elles retouchées ?

Oui !

En général, je passe une à deux journées (parfois plus) à retoucher les images afin de leur donner de l’éclat,  du punch et de la couleur. Ce n’est donc pas du tout un travail négligeable qui se fait en 2 minutes !

Retouche en photographe de mariage :bon reglages couleurs
vingtage jaune
noir magenta
noir bleu
dessaturé
clareté
clareté nb
noir=_blanc NB
noir=_blanc
blanc bouchés
blanc bouchés NB
noir et blanc

La nécessité de la retouche en photographie de mariage

Aujourd’hui, une photographie (fichier numérique) qui sort d’un boîtier numérique à un rendu qu’on qualifie comme “mou”, l’image est donc « molle ». Le fichier (bien exposé) a des valeurs moyennes, ceci afin d’encaisser le maximum d’informations. C’est le fichier Raw.Même avec le meilleur boîtier/ capteur du monde, la photo de base en « molle ». Pour qu’elle soit pêchue et pleine de couleur, il faut la retraiter.

La retouche photographie ce n’est pas juste quelques curseurs à trafiquer « vite fait » sur l’ordinateur en 5 min , comme peuvent le croire certaines personnes qui ont un smart phone, ou amateurs de photo qui s’amuse avec les logiciels de retouches. Si l’on veut du bon travail, il faut s’appliquer, et ça prend du temps. 1000 a 1600 images retouchers individuelles, ça ne se fait en un claquement de doigts;

Toutes les photos que je livre sont donc retouchées une par une (j’insiste sur ce point, car c’est beaucoup d’heures de travail pour un résultat supérieur).

Il n’existe pas aujourd’hui (et à mon grand regret, car ça ferrait gagner beaucoup de temps), de logiciel capable de paramétrer la retouche en photographie de mariage correctement. En effet, un réglage qui marchera bien dans un cas, ne marchera pas du tout dans un autre, ou sera complètement inapproprié. Par exemple, si des photos de couple se prêtent peut être plus à des effets vintages, pas sûr que les photos d’église aux couleurs « chimiques » aient un sens….

Chaque image est unique et reçoit ainsi un réglage qui lui est propre !

 

Une retouche à but invisible

La retouche s’inscrit dans une interprétation de l’image. Ce que je cherche c’est à améliorer l’image et non pas à montrer mes talents de retoucheurs. Je ne cherche pas à ce que l’image semble « fake ». Je ne veux pas non plus que l’on pense tout de suite que l’image ait été retouchée en la regardant.

Pour moi, la retouche sert à révéler le potentiel de l’image, et doit rester discrète.
Un noir et blanc permettra de rendre tel ou tel moment plus anecdotique.

 

Retouche photographie de mariage colorimétrique.

La retouche colorimétrique c’est quoi ?

C’est la retouche des dominantes de couleurs, de l’exposition, des contrastes, de la saturation, du niveau des noirs (noirs profonds ou noir gris), le niveau des blancs (blanc pétant, ou blanc gris bouché), la netteté, le bruit, les aberrations chromatiques, etc.
Il y a aussi depuis quelques années, un effet de contraste local qu’on appelle Clareté, qui donne à l’image un effet un peu plus « bande » dessinée (cf le film sin-city).

 

Effet vintage aux photos

Mis à la mode par Instagram, l’effet vintage consiste à trafiquer quelques courbes pour donner des effets de couleurs des années 60/80/90.

Si c’est effets peuvent avoir du charme, je préconise de les utiliser avec modération. Car si aujourd’hui c’est à la mode, dans quelques années, cette mode sera passée et risque de donner aux photos un côté « has been » ou «kitch». Ainsi je conseille plus aux futurs mariés de rester dans des retouches colorimétriques légères.

 

 

Retouches que je propose :

Afin d’échanger sur du concret, voici l’exemple d’une image que j’ai traité de différentes manières.

Tout d’abord , le fichier brut d’origine : 

neutre
image brute : neutre

Il est un peu gris, mou, il manque de pèche.

J’applique donc des réglages couleurs pour le rendre plus péchu, en couleur ou en noir et blanc.

Parfois je déssature également un peu l’image (notamment lorsqu’il y a un éclairage orange dans les mairies ou églises).

bon reglages couleurs
bon reglages couleurs
dessaturé
image légèrement dessaturée
noir et blanc
noir et blanc

Ensuite, les effets très à la mode : monter les noirs (éclaircir les noirs), et descendre les blanc (rendre les blancs gris). Un prof de tirages noir et blanc s’arracherait les cheveux car on perd des informations, mais ça donne un coté encore plus atemporelle aux images . 

blanc bouchés
blanc bouchés (blanch gris)
noir qui deviennent gris
noir débouchés (les noirs deviennent gris)
blanc bouchés NB
blanc bouchés NB
noirs deviennent gris NB
noirs débouchés (noirs deviennent gris NB)

L’effet clareté  (qui donne un aspect un BD). A utiliser avec modération, ici j’ai forcé un peu la dose pour que ça soit bien visible.

clareté nb
clareté (effet de contraste local)
clareté
clareté

Effets vintage : 

noir bleu
Vintage 1 : noir devient bleu, et blanc jaune
noir magenta
Vintage 2 : noir magenta et blanc devient jaune
vingtage jaune
Vintage 3 : Blanc devient jaune

Ce que je ne fais pas :

  • retouche beauté : je ne vais pas mesdames vous faire gagner 20 cm, vous amincir la silhouette, ni vous rendre une peau parfaite. (Pour un tel résultat, c’est plusieurs heures de travail pour chaque image et ce n’est pas compris dans mes formules !)
  • d’Effet HDR : non je ne vais pas faire des photos qui ressemblent à des images en plastiques sans volumes. (pourtant dans une certaine mesure j’aime les photos plastiques, voire mon travail perso).
  • Effet désaturé sauf : Desaturé une partie de l’image pour ne laisser qu’une partie en couleurs (ex les mariés, ou le bouquet). Non, ça, désolé, je ne peux pas.

 

 

Conclusion : il faut distinguer deux sortes de retouche photo :

– la retouche colorimétrique

la retouche colorimétrique de l’image consiste à contraster, densifier, saturer, accentuer, passer en noir et blanc. Cette partie est indispensable. Non seulement elle permet de corriger et améliorer des images (neutraliser par une balance des blancs adéquate un éclairage orange à la mairie), mais elle permet aussi d’interpréter les images. C’est la retouche colorimétrique qui rend les photos si toniques. Chaque image nécessite un traitement différent, un ajustement particulier. Ces réglages sont comparables au « mixage » en musique : l’ingénieur du son donne à la musique une autre dimension.
Sans cette phase, les images seraient molles et fades. C’est un travail minutieux et fastidieux, mais qui en vaut la peine.

– la retouche beauté

La retouche beauté consiste à retravailler le contenu même de la photographie. En mode on ouvre les yeux, on affine une silhouette, on enlève une ride, on rend la peau parfaite, on rajoute un personnage…
Partisan de l’image « document », de la photographie « originelle », je retouche très peu le contenu des images, (seulement lorsque celles-ci le justifient et sont commandées pour être tirées). De plus, la retouche beauté nécessite beaucoup de temps.
Pour vous donner un ordre d’idée, dans la mode lorsque l’on retouche une photo, on compte une demie journée à une journée complète en fonction de la difficulté de la tâche. Donc ici, même avec des retouches plus « sommaires », il serait juste inconcevable de retoucher toutes les images livrées ! (Ou alors il faudrait rajouter un zéro au prix de la prestation !).

Ainsi, toutes les photos présentes sur la clé USB seront retouchées colorimétriquement.

 

retour