Quelle qualité offrent les tirages ?

qualité des tirages

 

La qualité d’un tirage photo se mesure sur deux points : 

La qualité du papier photo et le procédé utilisé : 

Je n’utilise que du vrai papier photo de qualité (épais), avec un précédé d’impression chimique (le standard), et toutes les photos sont filtrées manuellement.
Je garanti ansi une qualité de tirage irréprochable.
En rendez vous vous pouvez juger par vous même de la qualité des tirages.

 

Pour les mariés qui souhaitent réaliser leurs tirages par eux même, attention, il existe plusieurs types d’impressions.

L’impression sur vrai papier photo (procédé chimique)

sur du papier lourd. Plus le papier est lourd, plus les noirs seront profonds et les couleurs vives. C’est la meilleure qualité photo.
Attention aux labos photo sur internet qui tirent le prix vers le bas en proposant un papier photo super léger, aux qualités évidemment moindres ! Vous aurez moins de contraste, des noirs moins profonds, un le papier aura tendance à se “casser” et à laisser des marques lorsque on le manipule.

L’impression jet d’encre

Là il y a toute une gamme de qualité inégale entre le papier utilisé, le procédé, le type d’encre. Une impression jet d’encre sur grand format sera sublime, mais coute très très cher. Elle n’est pas appropriée pour du mariage. 
Si votre labo vous propose une impression Jet d’encre à prix abordable, c’est que la qualité est mauvaise. (C’est la fausse bonne idée).

L’impression offset 

Beaucoup de labos (sur internet et même des boutiques pros), proposent des livres albums sur impression “qualité photo”. C’est bien souvent de l’impression offset.
Concrètement la qualité est très mauvaise avec cette technique : on voit la trame d’impression ! Oublier donc le piqué de l’image et les hautes définitions. Grosso modo, c’est un peu comme de la photocopieuse….
L’encre colle sur les mains (sauf lorsqu’il y a un pelliculage). Mais dans tous les cas, si vous faites tomber une goute de café dessus, le papier sera fichu. Impossible de nettoyer comme on pourrait le faire avec du vrai papier photo.
A fuir donc absolument sur l’on veut de la qualité. 
Après l’Offset est bien moins cher et peut par exemple suffire pour un album pour les témoins…..

Exemple de tirage offset : 

qualité tirage photo

Dans cet exemple on voit clairement le tramage de l’impression. C’est la même chose qu’une impression d’affiche de métro. 
De loin ça passe, de prêt c’est flou, on voit les points. 
Ce tirage n’est évidemment pas digne de ce nom. 
De plus on voit apparaitre dans les noirs une sorte de bruit lié au procédé de couleur.
Enfin, on distingue de temps à autre, des petites imperfections, des petites tâches…..

Le traitement des images : 

La grande différence de qualité entre une photographie tirée dans une chaîne de magasins (de bonne qualité) ou un laboratoire professionnel ne réside plus (au-dessus d’un certain niveau) tant dans la qualité du support (le papier) que dans la manière de traiter la photographie. Hormis pour les tirages d’art haut de gamme (qui utilisent des procédés particuliers très onéreux).

Avec un papier photo équivalent, c’est surtout la qualité du filtrage de votre photographie qui changera tout. En effet, un laboratoire professionnel a recours à un filtreur dont le métier, comme le nom l’indique, est de déterminer les corrections colorimétriques à apporter à chacune de vos images : augmenter la luminosité, contraster plus, enlever un peu de jaune ou de magenta, etc.
Les chaînes grand public (généralement à fuir), par souci d’économie, n’embauchent pas ces professionnels faisant l’impasse sur le filtrage ou, dans le meilleur des cas, laissant les programmes déterminer automatiquement le bon réglage à effectuer, ce qui donne des résultats très inégaux. En somme les chaines grand public utilisent des machines qui détruisent tout le travail de retouche sur les photographies de mariage que j’aurais fait ! C’est dommage ! À fuir donc.

retour