photographe mairie 15e mariage

Photographe de Mariage dans le 15e Paris

Récemment, j’ai eu la chance de suivre deux mariés exceptionnels dans leur union sur Paris. Pour l’anecdote, c’était assez drôle de me retrouver une fois de plus photographe de mariage dans le 15e arrondissement de Paris, car c’est un lieu que je connais relativement bien pour y avoir vécu.

Ces mariés (qui s’y sont pris à la dernière minute :D ), sont des amis d’autres mariés dont j’avais eu le plaisir de photographier le jour J en Bourgogne il y a maintenant deux ans. Ceux-ci étant très sympa, n’ont pas fait mentir l’adage : les amis de mes amis sont mes amis, ou qui se ressemble s’assemble. C’était la même joie de vivre : de ces gens qui n’ont pas renoncé à être vivants et à s’amuser.

Rendez-vous ave le photographe mariage parisien devant la mairie du 15e, située entre la rue de Vaugirard et la rue Lecourbe, au 31 rue Péclet exactement. C’est une vieille et belle bâtisse. Toute blanche, de trois étages, au toit en ardoise. La mairie étant en forme de U, elle profite d’une large place piétonne entourée d’arbre et de cafés.

Le passage à la mairie comme presque toujours se passe relativement vite. Il y avait déjà des mariés qui attendaient pour sortir lorsque nous sommes arrivés, il y en a qui attendent encore pour rentrer lorsque nous partons. Ce n’est pas l’usine, mais pas loin : eh oui , le revers de la médaille de se marier dans la capitale !

La chargée au maire en profite néanmoins pour faire un discours personnalisé aux mariés (ce qui de l’expérience de votre photographe mariage est assez peu courant de la part des fonctionnaires de la mairie).

À la sortie de la mairie, nous profitons des marches du bâtiment pour faire quelques photos de groupe (le grand classique du mariage donnant lieu à tous ces sketches). Il y a plusieurs parcs à côté, mais les marches permettent de placer les gens sur plusieurs étages (un peu comme les banc à l’école) et ainsi de bien voir tout le monde.

De plus, pour les photos de mariage le blanc du bâtiment garde un aspect lumineux et clair qu’on aurait sans doute perdu avec le feuillage des parcs, qui sous le temps grisonnant que nous avions serait devenu trop dense.

Une fois les photographies de groupe terminées, nous nous dirigeons vers un premier vin d’honneur situé a deux pas de là, dans un bar concept fort sympathique, situé rue de Beuret. L’endroit a été privatisé pour l’occasion. Champagne et petit four permettent à tout le monde de se rencontrer, de se saluer et féliciter nos mariés. Discret, je continue le reportage photo de mariage tel un journaliste. Je vole des instants, et je me mêle également aux invités pour les prendre en photos, saisir l’ambiance et réaliser quelques images de portraits. Vu la taille du restaurant, et le nombre d’invités, je n’ai pas trop le choix que de travailler ou bien au grand angle et prenant les personnes juste devant moi, ou bien j’arrive à trouver une percée, et capturer un instant à l’autre bout de la pièce.

En plein cœur de Paris, les retrouvailles d’amis, de familles, font oublier quelques instants où l’on est, il n’y a que les passants dans la rue, un peu étonnés de voir tant de monde dans cet endroit, qui nous rappellent à la réalité !

La suite de la journée se passe dans un petit restaurant parisien privatisé pour l’occasion. Je remercie les mariés de m’avoir invité à manger, et dois avouer que le menu était à la hauteur de leur joie de vivre. De là à dire que les gens qui aiment vivre aiment aussi bien manger, il n’y a qu’un pas :D.