Travailles-tu au flash ou à la lumière naturelle ?

 

flash

 

Les deux !  J’utilise la lumière naturelle que je privilégie tant que c’est possible. Le plus souvent je travaille en lumière naturelle qui est souvent une très belle lumière. Notamment durant les photos de préparatifs ou les photos de couple. Si il y a trop de soleil j’essaye d’utiliser des zones légèrement ombrées qui restent lumineuses.

 Mais je travaille également au flash pour déboucher les noirs si besoin ou créer un effet esthétisant . De manière générale, je prête beaucoup d’importance à la lumière dans la fabrication de mes images. 

Le soir, dans la salle, tout dépend de l’éclairage. Si vous avez un très bon DJ très bien équipé en lampe, je peux parfois travailler sans flash ! Et là c’est un vrai régal car on sent alors les éclairages : rouges, bleus, violets, etc. 
Par contre, si le DJ ou la salle n’est pas bien équipée en lumière, je rehausserait l’ambiance générale par un petit coup de flash.

Parfois je mets même 1 ou 2 flashs sur des pieds déportés, ce qui permet d’avoir une lumière qui sculpte un peu plus et donc plus esthetisant. 

Ces techniques permettent de travailler aussi bien dans les vieilles églises sombres (où il y a souvent peu de lumière) , que de photographier lorsque le soleil est au zénith, ce qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, est une condition de lumière difficile, car puissante et trop dure.

Les meilleurs moments pour photographier, en général, sont lorsque la lumière est rasante et enveloppante. Les ciels orageux sont en général très esthétisant, et les cieux blanc et délavés assurent une lumière douce et diffuse qui ne gêne pas. Ainsi, si possible, privilégiez les séances photo très tôt le matin, ou un peu avant le coucher du soleil.

 

retour